visite guidée des parcs, jardins et paysages de Paris


VISITES GUIDÉES

Visite guidées que je conduis

 

I. PARIS INTRA MUROS par arrondissement

• visite guidée du Parc de Bercy (12e arr.)

Historique détaillé du site.

Conservation des arbres centenaires et de certains bâtiments anciens lors de la création du jardin.

Potager pédagogique destiné aux enfants des écoles voisines, activités de la Maison du Jardinage.

Végétation variée, jardins à thèmes : roseraie, plantes aromatiques et médicinales, arbres fruitiers. Rhododendrons, graminées, nombreuses vivaces… Berges plantées autour de la Maison du Lac constituant un milieu humide intéressant pour la faune.

visite guidée du quartier de La Butte aux Cailles (13e arr.)

Square Michelet : potager et arbres fruitiers, plantes aromatiques et médicinales, kaki, beaux lierres et autres plantes grimpantes intéressantes.

La Petite Alsace : logements sociaux du début du 20ème siècle) avec jardin en contrebas, sur le lit de la Bièvre.

Villa Daviel : Histoire de la Butte.

Piscine de la Butte aux Cailles : alimentée par un puits artésien.

Parc René Le Gall : création très originale des années 30 avec de nombreux arbres formant bosquet dans la partie centrale. Beaux arbres et arbustes dans l’extension plus récente.

visite guidée du Parc Montsouris (14e arr.)

Historique détaillé du site, présence d’anciennes carrières de pierre de taille et de 2 voies ferrées.

Tracé typique du Second Empire, vallonnement particulier du parc, perspectives soigneusement préservées, nombreux arbres remarquables : Sequoia sempervirens, Cèdres, Marronnier jaune, Ginkgo… ; arbustes variés.

Nombreux oiseaux autour du lac et l’intrigant panneau « si vous aimez les oiseaux ne les nourrissez pas.

• visite guidée du Jardin Atlantique (14e-15e arr.) : un jardin sur la dalle au-dessus de la gare Montparnasse

Des contraintes exceptionnelles : plus de 130 trémies d’aération, verrières d’éclairement, épaisseur de terre variable de 30 cm à 1,80m. Arbres choisis par les concepteurs en fonction des contraintes (emplacements, essences).

Détails sur les arbustes, vivaces, graminées. Nombreuses plantes grimpantes pour augmenter le volume de végétation et habiller des reliefs dissimulant des éléments peu esthétiques.

visite guidée du Parc André Citroën (15e arr.)

Plan d’ensemble et symbolique d’opposition adoptée par les concepteurs.

Remarquable richesse de la palette végétale (en particulier pour les vivaces et les graminées) avec des accords de couleurs très harmonieux.

Importance de l’eau.

Originalité du Jardin en mouvement, basé sur les semis spontanés et l’évolution de la distribution des plantes vivaces.

Végétaux australiens rares dans les serres.

visite guidée du Jardin des Serres d’Auteuil (16e arr.)

La vocation du lieu a changé : de lieu de production de plantes jusqu’en 1968 (avant Rungis), il est devenu en 1998 l’un des 4 sites du jardin botanique de la Ville de Paris.
Sont présentées dans les serres et dans le jardin de nombreuses collections végétales :
palmiers, plantes du Sahel, de Nouvelle Calédonie, cactées et autres plantes succulentes, orchidées, broméliacées, bégonias, fougères, plantes carnivores…

visite guidée du Square des Batignolles et du Parc Martin Luther King (17e arr.) : l’avènement du développement durable

Le square des Batignolles, très haussmannien, est une réussite et, à la fois, par sa position en balcon au-dessus des voies de la Gare Saint-Lazare, un manifeste.

De l’autre côté de la rue, dans un quartier en pleine mutation, le nouveau Parc Martin Luther King (ex-Parc Clichy-Batignolles, livré en 2007), marque un  net changement dans la manière de faire les espaces verts en ville. A son tour, c’est un manifeste du développement durable dans la ville du XXIe siècle : récupération des eaux, phytoremédiation par les plantes des bassins paysagers, éclairage LED, photovoltaïque sur les toits des bâtiments du parc, palette végétale sobre… mixité des usages et (symptomatique) les rues de la ville deviennent les allées du parc.

visite guidée des Jardins d’Eole : une nouvelle idée du jardin public (18e arr.)

Nouveau jardin (2007) réalisé en concertation avec les riverains.

Utilisation de matériaux écologiques, l’originalité de certains secteurs favorisant la biodiversité (jardin de graviers), les toitures végétalisées des bâtiments, les économies d’eau et la perméabilité de la plupart des surfaces.

Toutes les allées permettent une circulation facile pour les personnes à mobilité réduite.

visite guidée du Parc des Buttes-Chaumont : le chef-d’œuvre haussmannien (19e arr.)

Historique détaillé de ce site exceptionnel, importance du relief naturel et des anciennes carrières pour la configuration dessinée sous le Second Empire.

Très beaux arbres centenaires, arbres et arbustes variés sur l’ensemble du parc.

Passage dans la grotte et sur les belvédères qui rythment le parc.

Problèmes de gestion posés par un parc historique, opérations d’entretien et de rénovation.

La place de la biodiversité dans le parc, à l’époque haussmannienne, actuellement et dans le futur.

visite guidée du Parc de la Butte du Chapeau rouge : un beau parc Années 30 (19e arr.)

Beau jardin des années 30 sur l’emplacement des anciennes fortifications : architecture et symétrie typiques de cette époque.

Arbres et arbustes variés, essences en mélange ou en plantations homogènes sur les belvédères.

Nombreuses plantes vivaces et massifs d’annuelles très colorés en été. Premier jardin à avoir pratiqué le compostage pour recycler les « déchets verts » en améliorant le sol.

visite guidée du Jardin Naturel : une oasis de nature en ville (20e arr.)

Plusieurs milieux « naturels » en cours de raréfaction en l’Île-de-France, ont été créés de toutes pièces dans ce jardin ouvert en 1996 : la mare entourée de sa zone humide, la pelouse calcaire, la friche urbaine, un sous-bois.

Dans ce jardin labellisé ECOCERT, la biodiversité est à la fête : pas d’herbicides et des herbes fauchées seulement 2 fois par an : reviennent les insectes pollinisateurs et les agents de la dissémination : oiseaux, insectes, petits rongeurs, venant parfois du Père-Lachaise mitoyen ; avec les feuilles tombées des arbres, les branches élaguées sont maintenues dans le sous-bois : le sol s’enrichit d’humus (plus besoin d’engrais !) et les hérissons trouvent un abri : ils se nourriront des limaces et escargots qui menacent les plantes : pas besoin de pesticides !

visite guidée : hommes des Sciences Natuelles enterrés au Cimetière du Père-Lachaise (20e arr.)

xxx

visite guidée : Les arbres au Cimetière du Père-Lachaise (20e arr.)

xxx

II. EXTRA MUROS

visite guidée de l’ancien jardin d’Agronomie tropicale – René Dumont : un souvenir de l’exposition coloniale de 1907 (Bois de Vincennes)

Ancien « jardin d’essai colonial », ou, depuis 1907, « jardin colonial », il a accueilli, de mai à octobre 1907, l’exposition coloniale dite de Nogent-sur-Marne.

Riche de ce passé historique, des vestiges de monuments qui rappellent ce passé en débat, il pourrait devenir un jardin dédié au développement durable : le rapport est évident entre les colonies et une attention portée à l’avenir de la planète : il passe par la coopération nord-sud, c’est-à-dire entre anciens colons et anciens colonisés, y compris autour d’une agriculture respectueuse de l’environnement.

visite guidée du Parc Floral (Bois de Vincennes)

Créé en 1969, il présente de très riches collections végétales : la Vallée des fleurs, le jardin de présentation des tulipes et des dahlias pour les concours, des jardins thématiques (des parfums, des plantes toxiques et médicinales…), des patios et des serres (bonsaïs, cactées, plantes méditerranéennes, etc), des vivaces notamment dans le Jardin des Qautre Saisons, la pinède et ses collections de plantes de terre de bruyère…
Site d’expositions temporaires sur les thèmes de la nature, des plantes, des jardins.

• visite guidée de l’Arboretum de l’École d’Horticulture Du Breuil (Bois de Vincennes)

Situé dans le bois de Vincennes, l’arboretum de l’École d’horticulture Du Breuil constitue un lieu idéal pour apprendre à connaître et à aimer les arbres.

La grande diversité des essences ligneuses favorise la présence de nombreuses espèces animales qui y trouvent refuge et nourriture.

L’arboretum du Breuil apparaît comme un ensemble historique, pédagogique et de recherche axé sur l’évaluation et la gestion des ressources forestières et naturelles.

visite guidée du Bois de Vincennes à vélo

Le circuit permet notamment de revoir l’histoire du bois, par le Château de Vincennes (commencé à l’époque médiévale et remanié à l’époque classique), la cascade du Lac des Minimes (symbole des travaux haussmanniens) et l’ancien jardin d’agronomie tropicale (coopération nord-sud et développement durable, sur fond d’exposition coloniale).

• visite guidée dans le bois de Vincennes : sortie écologique milieux, plantes et animaux

A l’occasion de la traversée de différents secteurs du bois, nous commentons sa gestion différenciée, différente des secteurs horticoles (très fréquentés et très « soignés ») en direction du cœur du massif forestier : en ce sens, les interventions limitées permettent aux plantes et animaux de s’y faire une place.

Sur les pelouses les moins fréquentées, fauchées seulement tous les 2 à 4 ans, les insectes trouvent des fleurs à polliniser et les oiseaux de quoi se nourrir ; une réserve ornithologique leur permet de trouver le calme qui favorise la nidification et les arbustes fruitiers qui leur procureront leur nourriture hivernale ; signe de leur activité, des bottes de gui nombreuses poussent dans les arbres voisins ; pour soutenir le semis naturel pratiqué par les oiseaux, des plantations sont faites pour restaurer le massif forestier endommagé par la tempête de 1999.

Thèmes abordés : gestion différenciée ; biodiversité ; augmenter la diversité des milieux, des plantes, des animaux ; limiter la biodiversité exogène.

• visite guidée des Jardins de Bagatelle (Bois de Boulogne)

Une histoire de plus de 2 siècles, jallonnée par d’illustres propriétaires : le Maréchal D’Estrées et le Comte d’Artois au 18e s. ; Napoléon et des propriétaires anglais au 19e s. Le Parc devient domaine de la Ville de Paris en 1905, sous l’impulsion de J.C.N. FORESTIER.

Plusieurs styles de jardins en un : parterres classiques, jardin anglo chinois, jardins paysagers à l’anglaise. Au XXe s. sont rajoutés des jardins de collections végétales (roseraie, iris, clématites, plantes aquatiques, bulbes dans les pelouses) et, plus récemment, collections de rosiers paysagers et de rosiers botaniques qui s’adaptent mieux à une gestion environnementale.

• visite guidée des Serres du Centre de Production Horticole de la Ville de Paris à Rungis

Ce sont les serres de Rungis qui produisent les 3 millions de plantes saisonnières nécessaires au fleurissement des 450 jardins publics de Paris.

Ici, pour un plus grand respect de l’environnement, les traitements chimiques ont été fortement diminués, grâce à l’utilisation de la lutte intégrée et à la mise en œuvre de façons culturales peu propices aux parasites et champignons.

Pour limiter le volume de godets en plastique, la Ville a investi dans une repiqueuse qui permet de réutiliser les mêmes plaques de rempotage plusieurs années de suite.

Le choix des espèces et variétés cultivées prend en compte leur résistance aux maladies de façon à limiter les traitements.

 


  1. szezur Annick écrit:

    Bonjour,
    Je voudrais connaître les conditions pour une visite guidée pour un groupe de l’arboretum du Breuil. tarif, inscription, paiement etc…

    En vous remerciant par avance.

    SZEZUR ANNICK

    Citer | Posté 21 avril, 2016, 11:08

Laisser un commentaire


valdefontes |
cibie2 |
DBZ Collection |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passionvtt77
| GÎTES ET CHAMBRES D'HÔTES A...
| Aux petites mains.