visite guidée des parcs, jardins et paysages de Paris


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie 12e arr..

LE PARC FLORAL DE PARIS : in-con-tour-na-ble !

Date de création : 1969
Surface : 308 000 m²

parcfloralimagepaulroberttakacs27avril200616.jpg

Livré en 1969, à l’occasion des 3èmes Floralies Internationales, le Parc Floral de Paris est un jardin contemporain de plus de 30 ha, réalisé en 18 mois par Daniel COLLIN et son équipe.

C’est aussi l’un des 4 sites du Jardin Botanique de la Ville de Paris.

Le paysage est sans cesse changeant. Aux bulbes et cerisiers à fleurs du printemps, succèdent les Azalées et Rhododendrons ; la Vallée des Fleurs, sur les bords de la pièce d’eau où joue la fontaine de STAHLY, se couvre de floraisons estivales, pendant que les Hortensias, les Hostas et les Astilbes fleurissent la pinède ; en automne, les Dahlias accompagnent les Asters du Jardin des Quatre Saisons ; en hiver, restent à voir les écorces et les fruits, mais déjà, les floraisons précoces des Hamamélis et des Camélias prennent la relève.

A ne pas manquer

Le Jardin des quatre saisons

De mars à mai : rhododendrons (mi ombre & sol acide pour la plupart)

De la mi-avril à la mi-mai : pivoines arbustives (sol drainant & soleil indispensables)

Accès

Esplanade du Château de Vincennes, route de la Pyramide – Bois de Vincennes - Paris 12è (M° 1 Château-de-Vincennes et 10 minutes de marche ou bus 46 ou 112)

Tarifs

Le Parc est gratuit, en visite libre, en dehors des jours de concert, en été ; les jours de concerts l’entrée est payante : plein tarif 5 € ; demi-tarif : 2,50€

Horaires variables en fonction de la saison


RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE : L’ARBRE

Atelier GRATUIT le mercredi 19 OCTOBRE 2011, de 10h à 16, à l’Arboretum Du Breuil (Bois de Vincennes)

constituer un carnet de voyage à plusieurs, avec récolte de feuilles, fleurs, fruits le matin et après-midi au Parc Floral pour identifier, dessiner, coller façon herbier…

Acer platanoides

OBJECTIFS > Faire connaissance avec les arbres

Qu’est-ce qu’un arbre ?

Qu’est-ce que c’est ?

Comment ça vit, comment ça fonctionne ?

Où sont ses spécificités par rapport aux autres plantes (herbes, arbustes & lianes) ?

Comment reconnaît-on un arbre ? Il faut apprendre à distinguer les allures, les dimensions, les couleurs, les goûts ou les parfums de leurs écorces, feuilles, fleurs, et graines. Il faudra distinguer aussi les paysages, les milieux dans lesquels ils poussent, et les autres êtres vivants qui vivent en rapport avec eux, qu’il s’agisse d’autres plantes , d’animaux, de champignons… utiles ou dangereux.

DÉROULÉ > Après une promenade au bois, on revient en salle avec des connaissances, des échantillons, des images et des idées, que l’on va organiser, ensemble, en Carnet de souvenirs de notre Voyage dans le monde des arbres.

  • public : tout public, a fortiori adulte et artiste (même débutant)
  • date : mercredi 19 octobre 2011
  • horaires : de 10h à 16h
  • lieux : Arboretum Du Breuil (Bois de Vincennes, Paris 12e)
  • tarifgratuit
  • sur inscription : du lundi au vendredi, au 01 71 28 50 56 (secrétariat de l’Agence d’Ecologie Urbaine, Mairie de Paris – DEVE)
  • rendez-vous : sera précisé lors de l’inscription
  • prévoir : pique-nique; flore, loupe… ; appareil photo (numérique) ; matériel de dessin (crayons, plumes, pinceaux… ; crayons de couleur, feutres, gouaches, aquarelles…); matériel de découpage & collage (cutter, ciseaux ; colle…) ; sachets plastique pour récoltes (échantillons d’herbier, plumes, coquilles…)

  • BIOLOGIE, ÉCOLOGIE, DIVERSITÉ DES ARBRES AU BOIS DE VINCENNES

    boisdevincennesimagepaulroberttakacs22juin201026.jpg

    Qu’est-ce que c’est vraiment, un arbre ? Surtout pas qu’un nom, mais avant tout un être vivant : il commence petit et herbacé et peut devenir vénérable (au moins autant qu’une autre plante) ; toujours fragile ; nourri d’eau, d’air, de lumière et de sels minéraux, il vient de la poussière et redevient poussière, insecte, papillon…

    rendez-vous : devant l’entrée du Parc Floral côté Château de Vincennes : à l’arrêt des bus 46 & 112, Esplanade Saint-Louis (Bois de Vincennes)

     


    RANDONNÉE À VÉLO AU BOIS DE VINCENNES

    RANDONNÉE À VÉLO AU BOIS DE VINCENNES dans Bois de Vincennes (12e) 215483_212938045401223_2110466_n-300x225

    Le circuit permet notamment de revoir l’histoire du bois, par le Château de Vincennes (commencé à l’époque médiévale et remanié à l’époque classique), la cascade du Lac des Minimes (symbole des travaux haussmanniens) et l’ancien jardin d’agronomie tropicale (coopération nord-sud et développement durable, sur fond d’exposition coloniale).


    PLANTES AQUATIQUES AU PARC FLORAL

    hlophytesethydrophytes.gif

    R A C I N E S

    • racines-lests : les lentilles d’eau Lemna (ARACÉES), bi-faces, sont lestées par leurs racines, qui participent à un positionnement dessus-dessous convenable à la surface de l’eau :

    lemnaminortrait.jpg

    • racines absentes : de nombreuses plantes submergées peuvent manquer de racines, devenues superflues, puisque les plantes baignent dans leur milieu nutritif.

    T I G E S

    • tiges-flotteurs : pour des plantes dont les tiges poussent à la surface de l’eau, l’air contenu dans les tiges (creuses ou à aérenchyme) participe à la flottaison : le Trèfle d’eau Menyanthes trifoliata (MENYANTHACÉES) :

    menyanthestrifoliatamenyanthacees.jpg

    F E U I L L E S : ADAPTATIONS LIÉES À LA RESPIRATION & À LA PHOTOSYNTHÈSE

    • feuilles flottant à la surface de l’eau : bifaces (face inférieure hydrophile, face supérieure hydrophobe, portant les stomates !) elles flottent à la surface grâce aux aérenchymes qu’elles contiennent (flotteurs) : Nymphéas Nymphaea (NYMPHÉACÉES) /

    ctfeuillenymphaea.jpg

    • de plus, un long pétiole creux alimente en oxygène la tige (rhizome) qui se trouve raciné au fond de l’eau.

    F L E U R S : ADAPTATIONS LIÉES À LA POLLINISATION

    • la pollinisation par des agents aquatiques (berk berk berk !), voire par l’eau (hydrogamie), sont en général réputées comme autant de plésiomorphies (archaïsmes) ;
    • si la pollinisation est entomogame (apomorphie ≈ progrès) les fleurs des plantes vivant racinées au fond sont raménées à la surface par des pédicelles floraux extensibles : Élodée du Canade Elodea canadensis (HYDROCHARITACÉES) :

    elodeacanadensisplante.jpg

    G R A I N E S : ADAPTATIONS LIÉES AU MODE DE DISSÉMINATION

    • la graine du Lotus Nelumbo nucifera (NELUMBONACÉES) commence par flotter, ce qui lui permet d’aller plus loin. Après quoi, elle doit couler pour commencer sa germination au fond de l’eau. Pour ce faire, elle doit être percée par une petite bête dont le nom m’échappe -ou avec une aiguille, par le jardinier qui veut en faire germer une dans au fond d’une bouteille en plastique, pour lui faire prendre l’eau.

    1234

    valdefontes |
    cibie2 |
    DBZ Collection |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passionvtt77
    | GÎTES ET CHAMBRES D'HÔTES A...
    | Aux petites mains.