visite guidée des parcs, jardins et paysages de Paris


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie SORTIES.

LE JARDIN DES SERRES D’AUTEUIL : l’un des sites du Jardin Botanique de la Ville de Paris

Louis XV, qui, dès sa jeunesse, présenta un goût prononcé pour la botanique, fit aménager en 1761, sur l’emplacement de ce qui allait être le Jardin des Serres d’Auteuil, un jardin botanique décoré de nombreux parterres de fleurs et déjà pourvu de serres.

Le dessin des serres et du jardin actuels sera donné par Jean-Camille FORMIGÉ, Architecte en Chef des Promenades et Plantations de Paris à l’époque haussmannienne, par ailleurs constructeur des viaducs du métro aérien, restaurateur de nombreux monuments historiques… L’ensemble, doté de magnifiques collections végétales, botaniques et horticoles, sorti de terre en 3 ans (1895-1898), ravira les visiteurs de l’Exposition Universelle de 1900.

Les serres, typiques de l’Art Nouveau, seront les dernières grandes serres à être construites pendant cette époque de grande vogue des jardins d’hiver, au XIXe s. en France. La plus grande, le Palmarium, entièrement rénovée en 1999, fait 100 m de long, 15 m de large et 16 m de haut dans sa partie la plus élevée ! C’est le domaine des plantes subtropicales et tropicales. Un imposant palmier des Canaries, assiste, impassible, au ballet des carpes japonaises qui dansent à ses pieds…

Depuis 1998 le Jardin des Serres d’Auteuil est l’un des 4 sites du Jardin Botanique de la Ville de Paris

La vocation du lieu a changé : tout en restant un jardin d’agrément, de lieu de production de plantes jusqu’en 1968, avant la construction d’un nouveau centre de production horticole pour la Ville de Paris à Rungis (visite guidée disponible), le jardin des Serres d’Auteuil est devenu en 1998 l’un des 4 sites du Jardin botanique de la Ville de Paris.

Le Palmarium du Jardin des Serres d'Auteuil (image Paul-Robert TAKACS)

Le Palmarium du Jardin des Serres d'Auteuil (image Paul-Robert TAKACS)

Dans les serres, venez faire connaissance avec les Fougères et Orchidées épiphytes, Bégonias, Caladiums, Philodendrons, Crotons, Saintpaulias et autres Marantas…

Les serres du Sahel et de Nouvelle Calédonie abritent des plantes endémiques de ces régions, adaptées à des écologies extrêmes et en danger d’extinction, du fait de différentes menaces qui pèsent sur ces régions du globe : prélèvement de bois de chauffe, surpâturage, extension des surfaces cultivées ou désertification au Sahel ; exploitation des sols nickelifères en Nouvelle Calédonie.

Les extérieurs 

  • jardin paysager à l’anglaise, au dessin plus sinueux et vallonné, du côté Jardin des Poètes
  • jardin méditerranéen à l’entrée située en face de Roland Garros
  • un jardin de plantes de Chine derrière le Palmarium, côté ancienne chaufferie
  • jardin japonisant près des bâtiments de l’entrée d’honneur
  • jardin néo-classique, au coeur du jardin, centré sur la grande pelouse centrale face au Palmarium

Calez votre visite !

  • calendrier des floraisons et autres intérêts saisonniers dans les extérieurs :
  • Janvier-Février : mahonias, Viburnum fragrans, crocus, jasmin d’hiver, Garrya elliptica ;
  • Février : Lonicera fragrantissima, Hamamelis, cognassiers du Japon, Abeliophyllum distichum ;
  • Mars : Forsythias, bulbes (narcisses, jacinthes, tulipes…), magnolias, Clematis armandii ;
  • Avril : Akebia quinata, Stachyurus praecox, Pyrus calleryana, décorations florales de printemps ;
  • Mai : rhododendrons, pivoines, roses anciennes, Clematis montana ;
  • Juin : roses modernes, cornouillers ;
  • Été : arbre à soie, décorations florales estivales, lagerstroemias, buddleias, grenadier, arbre aux faisans ;
  • Octobre-Novembre : chrysanthèmes, Camellia sasanqua, fruits et baies colorés ;
  • Décembre : néflier du Japon, arbre aux fraises.
  • calendrier des floraisons et autres intérêts saisonniers dans les serres :
  • mi-Mars à Mai : azalées d’Inde, bananier ;- début-Avril à fin-Septembre : plantes insectivores, passiflores, Brunfelsia, hibiscus ;
  • mi-Avril à fin-Août : bégonias ;
  • mi-Mai à Octobre : Pavonia multiflora, ixoras, hoyas, Alpinia, rose de porcelaine, Nymphaea coerulea ;
  • Juin – Juillet : Passiflora allata ;
  • mi-Novembre à mi-Mars : orchidées, Strelitzia nicolai ;
  • toute l’année : Alpinia purpurata, broméliacées, cactées, succulentes, plantes de Nouvelle-Calédonie, palmiers, ficus, bégonias, fougères tropicales.
calendrier des floraisons dans les serres d'Auteuil

calendrier des floraisons dans les serres d'Auteuil

À ne pas rater

  • à l’extrémité opposée du parterre, s’élève une fontaine signée Jules Dalou, dont le médaillon représente le « Triomphe de Bacchus »
  • les pilastres qui ornent le mur de soutènement de la terrasse et des rampes carossables du côté de l’entrée d’honneur sont décorés de 14 mascarons provenant de l’atelier d’Auguste Rodin :
L'un des mascarons de Rodin au Jardin des Serres d'Auteuil (image Paul-Robert TAKACS)

L'un des mascarons de Rodin au Jardin des Serres d'Auteuil (image Paul-Robert TAKACS)



ADAPTATIONS DES PLANTES AUX MILIEUX HUMIDES DANS LES SERRES D’AUTEUIL

Les adaptations des plantes à un excès d’humidité sont très diversifiées, a fortiori dans les régions tropicales-équatoriales, où la saison des pluies posent certains problèmes :

  • - le Nymphaea vit les pieds dans l’eau mais ses fleurs restent aériennes
  • - certaines racines aériennes des Figuiers banyans des forêts équatoriales, en plus d’être respiratoires, viennent jusqu’au sol et deviennent des troncs supplémentaires, capables d’étayer ces grands arbres sur les sols meubles
  • - le palétuvier est doté de racines qui le supportent sur des échasses, au-dessus de la surface de l’eau
  • - les épiphytes de différentes forêts humides, vivent de l’humidité atmosphérique, d’une réserve d’eau qu’ils sont pour certains capables de constituer, voire des animaux qui s’y noient
coeur d'un Neoregelia faisant réserve d'eau, lieu de vie et de mort de larves de moustiques (image Roseline MANIERE)

coeur d'un Neoregelia faisant réserve d'eau, lieu de vie et de mort de larves de moustiques (image Roseline MANIERE)

  • - sans oublier les cas des Pothos, Philodendrons

RANDONNÉE À VÉLO AU BOIS DE VINCENNES

RANDONNÉE À VÉLO AU BOIS DE VINCENNES dans Bois de Vincennes (12e) 215483_212938045401223_2110466_n-300x225

Le circuit permet notamment de revoir l’histoire du bois, par le Château de Vincennes (commencé à l’époque médiévale et remanié à l’époque classique), la cascade du Lac des Minimes (symbole des travaux haussmanniens) et l’ancien jardin d’agronomie tropicale (coopération nord-sud et développement durable, sur fond d’exposition coloniale).


123

valdefontes |
cibie2 |
DBZ Collection |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passionvtt77
| GÎTES ET CHAMBRES D'HÔTES A...
| Aux petites mains.