visite guidée des parcs, jardins et paysages de Paris


« | Accueil | »

GRANDE PROMENADE D’AUTEUIL : 12 hectares accessibles au centre des pistes de l’Hippodrome d’Auteuil

C’est en 1863 que naît la Société des Steeple-Chases, mais les courses se dérouleront à l’Hippodrome de Vincennes jusqu’à la guerre de 1870.

La paix revenue, cet hippodrome ayant été très endommagé lors du conflit, la question de la construction d’un nouvel hippodrome se pose.

En 1873, la Ville de Paris accorde au prince DE SAGAN, président de la Société des Steeple-chases de France, une concession sur un terrain situé à l’orée du Bois de Boulogne, pour y créer l’hippodrome d’Auteuil. L’inauguration aura lieu le 1er novembre 1873.

De nouvelles tribunes et une piste extérieure de steeple ont été inaugurées en 1924.

Lors du renouvellement de la concession avec France Galop, en 2006, la Ville de Paris récupère les pelouses centrales de l’hippodrome.

En janvier 2010, la Commission départementale des sites rend un avis favorable au projet de la Ville d’aménager un parc.

Le Conseil de Paris, par sa délibération du 5 juillet 2010, autorise le lancement des travaux.

En 2013, après 3 années de travaux & 29,5 millions d’euros, l’espace central, délimité par les pistes hippiques de l’Hippodrome d’Auteuil, qui abritait un parking et un golf, est aménagé en un grand parc de 12 hectares : 8 ha de promenade et 4 ha de terrais de sports sont ouverts à tous.

Le projet, HQE, est du au paysagiste Michel PENA (agence PENA & PEÑA, par ailleurs à l’origine du Jardin Atlantique, Paris 14e / 15e, avec François BRUN), et à l’architecte Franck HAMMOUTÈNE :

  • 350 arbres plantés : ils sont choisis parmi les essences forestières du Bois, en accord avec les sujets déjà existants sur le site ;
  • une intégration harmonieuse dans le paysage des aires sportives, ainsi que d’un bâtiment (vestiaires etc.) enterré et dont la toiture est végétalisée ;
  • une gestion attentive de l’eau : récupération des eaux pluviales, plantation de végétaux peu gourmands en eau et l’utilisation de l’eau de Seine, pour l’arrosage et les bassins d’agrément ;
  • économie d’énergie, par l’utilisation de matériaux à performances thermiques pour les bâtiments, par l’installation d’appareils à faible consommation, liés à une modulation du niveau d’éclairement pour les appareils d’éclairage.

GRANDE PROMENADE D'AUTEUIL : 12 hectares accessibles au centre des pistes de l'Hippodrome d'Auteuil dans Bois de Boulogne (16e) parc-dauteuil-mai-2013-11-300x194


Laisser un commentaire

valdefontes |
cibie2 |
DBZ Collection |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passionvtt77
| GÎTES ET CHAMBRES D'HÔTES A...
| Aux petites mains.