visite guidée des parcs, jardins et paysages de Paris


« | Accueil | »

interêts d’une végétalisation des bâtiments (façades et toitures)

• Amélioration de l’efficacité énergétique du bâtiment

Les toitures et façades végétalisées permettent d’améliorer l’isolation des bâtiments contre le froid en hiver et surtout la chaleur en été. Une baisse de 3 à 7 degrés de l’air intérieur d’un bâtiment amène des économies de 10 % en climatisation. Pour un bâtiment à un étage, on peut même espérer des économies de 20 à 30 % (Conseil national de recherches du Canada, 2002).

• Prolonger la durée de vie des toitures et des façades

En servant d’écran contre les ultraviolets et les rayons solaires, la couche de végétation évite que le toit subisse des variations de température trop importantes et fréquentes.

• Aider au contrôle et à la réduction des eaux de ruissellement

À l’échelle d’une collectivité, les toitures végétales permettent de réaliser d’importantes économies de traitement des eaux en absorbant en moyenne 75 % des précipitations reçues et en relâchant graduellement les autres 25 %. Cette rétention réduit les débordements et les débits de pointe ne pouvant être traités en totalité dans les stations de traitement des eaux (Environmental Design + Construction, 2001 et Green roofs for healthies cities, 2003).

• Mettre en valeur le parc immobilier urbain

Contribuant à la durée de vie, à l’embellissement et au confort du cadre urbain, les toitures végétales donnent une valeur ajoutée aux bâtiments et à la ville.

• Contribuer efficacement à l’assainissement de l’air

L’air intérieur et beaucoup plus pollué que l’air extérieur. En augmentant la production d’oxygène et la diminution du taux de CO2 par photosynthèse, les végétaux réduisent la pollution atmosphérique. De plus, ils filtrent une partie des particules volatiles contenues dans l’air ambiant;composés organiques tels que le benzène,le trichloréthylène, le formol et fumées . Les façades végétalisées retiennent en partie les poussières. En effet, en été, les végétaux humidifient l’air ambiant urbain et captent la chaleur des rayons solaires, réduisant ainsi l’effet de l’îlot de chaleur urbain (William (B.C.) Wolverton, NASA, 2003).

• Réduire les nuisances phoniques

Les couvertures végétales atténuent les bruits venant de la ville ou du trafic aérien en jouant le rôle d’isolant phonique. La protection contre le bruit est difficile à quantifier et à évaluer; cependant, on estime qu’une réduction de 50 décibels est possible (Magistrat der Landeshaupstadt Linz, 2000, p.17).

• Offrir des surfaces supplémentaires

Les façades et les toitures sont souvent des espaces perdues. Leurs utilisations permettent de limiter l’espace nécessaire au sol pour l’aménagement d’espaces de vie supplémentaires (jardins, toits terrasses).


Laisser un commentaire

valdefontes |
cibie2 |
DBZ Collection |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passionvtt77
| GÎTES ET CHAMBRES D'HÔTES A...
| Aux petites mains.