visite guidée des parcs, jardins et paysages de Paris


Accueil | »

LE JARDIN ATLANTIQUE : un avant-goût d’océan

jardinatlantique.jpg

concepteurs : François BRUN & Michel PÉNA

date de création : 1994

surface : 34 200 m² 

Réalisé sur une dalle de béton soutenue par douze piles d’arches en Y, le jardin est suspendu au-dessus de la gare Montparnasse. Entre le toit de la gare et le plancher du jardin, divers autres services sont intercalés, dont des parkings, des services SNCF, des accès pour les voitures particulières, pour des taxis et pour la RATP.

Les contraintes techniques (accès à la gare, issues de secours, ventilation…) étaient énormes, limite dissuasives : 130 ouvertures, appelées « trémies », ont du être maintenues à travers la surface du jardin.

Lorsque l’épaisseur de terre n’était que de 20cm pour les pelouses, du polystyrène a été utilisé pour les surélever.

Les arbres ont été plantés dans les zones de 1,80 mètre d’épaisseur, un minimum vital pour assurer leur croissance.

 

Le jardin s’est inspiré de la géométrie régulière et dégagée des jardins à la française, au centre et à l’Ouest, et du relief accidenté des parcs paysagers anglais à la végétation plus touffue, à l’Est.

A l’Ouest du jardin, des tennis (dépendants d’un club sportif), une aire de musculation et deux tables de ping-pong symbolisent le soleil et l’énergie, tandis que l’Est symbolise l’ombre et la rêverie.  

Les enfants y trouveront une fantastique aire de jeux sur le thème de l’océan, le maître-mot du jardin :

  • des pins, avec leur feuillage persistant, donnent au jardin un aspect accueillant et rappellent le littoral ;
  • les plantes vivaces aux tons de blanc, mauve et bleu rappellent la couleur de l’azur et de l’océan ;
  • la pelouse centrale a une surface ondulée, qui suggère les vagues de l’océan ;
  • un double alignement d’arbres marque l’axe central du jardin : 2 essences dialoguent pour chaque face-à-face : elles sont chacune originaire d’un côté ou l’autre de l’Atlantique ;
  • en son centre, la fontaine de l’île des Hespérides, qui est dédiée au ciel, comporte un immense thermomètre, un pluviomètre, une girouette et un anémomètre, qui mesure la vitesse du vent venu du large… Un grand miroir capte les rayons du soleil et donne, par ses reflets dans un bassin latéral, des miroitements.

rendez-vous

terminus du bus 91, place des Cinq-Martyrs-du-Lycée-Buffon

y aller

bus 91 ; M°4,6, 12 ou 13 et 10-20 minutes de marche


Laisser un commentaire

valdefontes |
cibie2 |
DBZ Collection |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passionvtt77
| GÎTES ET CHAMBRES D'HÔTES A...
| Aux petites mains.